Mylène Barra

Axelle Béguin

Aline Coudrains

Nolwenn Dionisi

Anne Guion

Zeynep Inanç

Magali Saadoun

  • Instagram - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle

Dimanche matin à Cukurambar

Sortie dominicale au marché de çukurambar

1er octobre 2017

 

Ils avaient de jolis noms nos guides : Ahu et Hande. Avant tout, merci à elles deux pour cette matinée sympathique et très enrichissante !

L'heure du rendez-vous était relativement matinale pour un dimanche. La population du quartier ne se pressait pas encore sous les halles et leurs piliers jaune d'or. C'était trop tôt pour les Turcs qui profitaient de leur «pazar kahvaltısı» en famille.

Le groupe de visiteurs d'AAF était lui au complet dès 9h30 : muni de paniers et de cabas, chacun était prêt à passer à l'action.

 

Nos yeux se sont gorgés de belles images, nos paniers se sont remplis de bons produits frais, et nous avons enrichi notre vocabulaire tout en comprenant mieux les règles des échanges humains et commerciaux sur le marché.

Il y eut même un moment de pure poésie : un marchand de kuruyemis (fruits secs) nous a récité un poème qu'il a composé inspiré par ses fruits. Poème et réflexion philosophique se mêlant, il se terminait ainsi : «Il faut avoir souffert par son travail pour connaître les réalités de la vie». Nous n'avons pas saisi le détail mais les rimes étaient nettement perceptibles...

 

Ce que nos guides nous ont appris :

Entrée en matière : on a plus de chance d'être bien servi, au juste prix, si l'on sait établir une relation avec le vendeur :

-Mehraba, nasılsınız? (on vous répondra : hos geldiniz! Bienvenue!)

on enchaîne :

- Bu nasıl? (en pointant du doigt la marchandise : c'est comment?)

  • Olgun mu? (c'est mûr?)

  • Bu elma nereden? (d'où viennent ces pommes?)

ou alors, plus naïf encore : bu ne? Qu'est-ce que c'est?

 

La commande :

Yarım kilo istiyorum. Yarım kilo lütfen. (İstemek: vouloir )(un demi kilo svp) Ou bien uç yuz grama  (300grs)

 

Et si on vous en colle un peu trop : bu kadar, yeter...(ça suffit)

 

Est-ce que je peux choisir ? Seçebilir miyim (Seçmek: choisir) 

Certains panneaux indiquent d'ailleurs  seçin  (choisissez). Vous pouvez acheter là en toute confiance.

 

Pour payer :

Bu kaç Lira? =  Bu ne kadar ? (c'est combien? )

Si vous tendez un billet de 20 Tl pour payer une petite quantité  : Bozuk var mı? (vous avez de la monnaie?)

- Biraz pahalı.(C'est un peu cher ! faites semblant alors de vous éloigner...et vous connaissez la suite!)

 

Et tout ce que nous avons découvert sur les produits :

 

C'est la pleine saison pour faire les provisions en vue de l'hiver : dernières pêches et grande variété de prunes pour les confitures, poivrons rouges (kırmızı biber) à congeler , à sécher ou conserver en bocaux pour les dolma (farcis) de l'hiver (on en trouvera plus tard mais ils seront moins sains, ayant été traités pour durer) tomates pour les sauces et les concentrés « maison », patlıcan (aubergines) à conserver, etc..

Quant au balık (poisson) ce sera encore mieux dans une semaine ou deux. En ce début d'octobre les températures sont encore un peu élevées pour garantir une parfaite fraîcheur, surtout pour les produits phares que sont les palamut et les hamsi.

 

Aucun problème pour les poissons d’élevage dont la qualité est constante. (levrek)

A noter : la plupart des produits de la mer ont des noms venant du grec(ex : karides= les crevettes... cela semble évident maintenant mais qui y avait pensé ? Merci Ahu !

 

Pour aller plus loin :

Nous avons découvert que beaucoup de produits ont des noms imagés :

un exemple : Bu ne ?

Des pleurotes, d'accord, mais encore? Des champignons-huîtres! istiridye mantar

 

Bref, cette matinée fut un riche moment de découvertes et de partage : couleurs et chaleur humaine étaient au rendez-vous. Encore une fois, MERCI à Ahu et à Hande!

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Partir à la découverte de la Géorgie

14/06/2019

1/10
Please reload

Archives
Please reload

Nous suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon