Lieux à visiter près d’Ankara: Escapades d’un journée ou d’un week-end au départ d’Ankara

27/09/2020

Quelques petites idées pour s’éloigner de l’agitation de la ville, prendre l’air, se détendre le temps d’une journée ou d’un week-end.

 

Ankara – Altınköy: Musée en plein air 

C’est un endroit idéal, un petit paradis, pour les familles qui habitent à Ankara et qui veulent s’éloigner de l’agitation de la ville pour une journée. Ce lieu, qui porte les traces de la vie du village, est en fait au cœur de la ville. Ce musée en plein air se situe à Ankara à environ 14 km du centre-ville. Il est payant (7 TL par personne) et est ouvert tous les jours de 10h00 à 19h00 sauf le lundi . La musée carte n’est pas acceptée. On peut s’y rendre en voiture. On ne peut pas circuler en voiture dans le village mais il y a un grand parking à l’entrée. Le but de ce village est de faire vivre la culture villageoise et de la transmettre aux générations futures. Les enfants qui grandissent en ville peuvent ainsi y apprendre de façon vivante que les pommes ne poussent pas dans le sol, que le pain est fait de farine et que la farine est faite de blé. Altınköy a tout ce qu’il y a dans un village anatolien

Ce village regroupe des maisons vieilles de 100 à 150 ans de la région de la Mer Noire, construites sans aucun clou, dans un objectif de préservation. Elles font partie des endroits que vous pouvez visiter. 

A voir: le musée du village, le musée d’ethnographie, le musée des jouets, le musée de la faune, la maison d’activités pour les enfants, le centre d’équitation, le moulin à vent, le café du village, l’épicerie avec ses spécialités locales… 

Bien sûr quand on dit village on pense aussi aux animaux. Vous pouvez les nourrir et en profiter pour acheter les produits de la ferme (œuf frais, lait, fromage, pain…). 

Conseil: ce village est construit dans une vallée, il y a généralement des montées et des descentes.  Mieux vaut éviter de le visiter par temps très chaud. 

 

Kızılcahamam: 1h en voiture d’Ankara

Un endroit idéal pour ceux qui aiment la nature, et faire de la randonnée.

Le “Parc National de Soğuksu” (Soğuksu Milli Parkı), connu comme la zone de transition entre la Mer Noire Occidentale et l’Anatolie Centrale, est dominé par les forêts denses. Les roches volcaniques telles que l’andésite, le tuf et le basalte forment les zones boisées du parc national. Les bois pétrifiés par l’activation volcanique il y a 10 ou 12 millions d’années se situent dans la partie nord du parc. De plus, on y trouve des sources d’eaux chaudes. A Kızılcahamam vous trouverez des hôtels de luxe avec spa. Je vous conseille de rester une nuit et de profiter de ces stations thermales. Personnellement, je préfère séjourner à Patalya Thermal Resort (école d’apprentissage du tourisme et de l’hôtellerie) qui est plus modeste par rapport aux resorts mais qui est très bien placé. Cet hôtel est dans le parc, au milieu de la forêt. Si vous avez de la chance vous pourrez voir des gazelles.

A voir: le musée du géoparc (un nouveau musée par très grand mais très intéressant).

Le monastère d’Alicin: bien que l’on ne sache pas exactement quand et par qui il a été construit, on estime qu’il est plus ancien que le monastère de Sümela à Trabzon. Il est à 90 m au-dessus de la vallée. Comme il n’est pas bien conservé il n’est pas possible d’obtenir des informations exactes. Du monastère on a une belle vue sur la vallée. 

Les cheminées de fées Abacı (la petite Cappadoce d’Ankara): Situées dans une zone d’environ 5000 mètres carrés. Elles ont été formées par les précipitations sur le tuf et les agglomérats qui sont les principales roches de la région. La différence avec les cheminées de fées de Cappadoce c’est que celles-ci n’ont pas de chapeaux. 

Le parc géologique de Çamlıdere: la beauté naturelle, le patrimoine culturel et historique sont exposés sur 23 géosites.

 

Beypazarı: 1h30 en voiture d’Ankara

 

C’est un village célèbre avec son riche passé historique, ses structures architecturales traditionnelles qui ont survécu jusqu’à nos jours avec soin, ses rues étroites avec des pavés, des demeures historiques et de l’eau minérale qui porte son nom.

A voir: -la colline de Hıdırlık: c’est un endroit d’où on a une jolie vue sur les demeures historiques et les beautés naturelles de Beypazarı.

-Musée de l’histoire et de la culture de Beypazarı: des œuvres reflétant la culture et l’histoire de Beypazarı et de sa région et divers objets historiques des périodes romaine, byzantine et ottomane sont exposés dans un manoir de 150 ans. (Musée fermé les lundis).

-Le musée vivant (le manoir de Abbaszade): des expositions et des événements y sont organisés, liés à l’artisanat traditionnel, aux jeux et jouets pour enfants, aux proverbes et à la culture de l’écriture turque, à l’ebru (art turc du papier marbré), à la littérature populaire orale, à la mythologie.

-Musée du bain turc

-La vallée de İnözü: C’est une vallée étroite formée par l’érosion du sol du ruisseau d’İnözü. Elle a été creusée dans des roches très difficiles à gravir des deux côtés. Il y a des grottes sur le versant ouest avec une apparence à plusieurs étages. Les grottes, qui servaient de résidences dans l’Antiquité, sont situées sur les versants escarpés est et ouest de la vallée et il n’est pas possible de les visiter car elles sont très hautes. Mais c’est un endroit idéal pour ceux qui aiment faire de la randonnée. Vous pouvez faire une pause durant la promenade dans la vallée et profiter de la nature. 

En rentrant à Ankara vous pouvez passer par Ayaş. Pendant la saison, les tomates d’Ayaş sont idéales pour faire des purées de tomates. Elles sont vendues au bord de la route.

 

Haymana: 1h30 en voiture d’Ankara

A Haymana se trouve une des eaux thermales les plus bénéfiques au monde. Des recherches menées en 2006, ont établi que ces eaux thermales se classent en deuxième position parmi les meilleures eaux thermales du monde.

A voir: -les ruines de Gavurkale

 

Güdül – İnönü Mağaraları: 1h40 en voiture d’Ankara

Les maisons de Güdül: ce sont des maisons à l’architecture traditionnelle. Elles portent généralement des caractéristiques communes de la culture anatolienne. Elles sont construites avec des murs en briques de terre crue et des toits de terre.

-l’étang de Sorgun: l’étang apporte une grande beauté naturelle à la région. Les environs du lac sont couverts de forêts de pins. Les chaînes de montagnes sont la continuation de la montagne de Bolu. Il y a des zones de pique-nique. Truites et carpes vivent dans le lac. La pêche à la canne est autorisée à certaines périodes de l’année. L’étang de Sorgun a été déclaré parc naturel en 2011. Il y a des zones de randonnée.

-Les grottes de İnönü: Elles sont situées près du ruisseau de Kirmir. Les grottes datent probablement de 2000 ans av. J. C. à la période Eti. Elles ont été creusées dans la montagne. Des escaliers permettent d’accéder au niveau supérieur.

 

Nallıhan: 2h15 en voiture d’Ankara

Cette ville se situe sur la “Route de la Soie”. Nallıhan tire son nom de l’auberge construite par le vizir ottoman Nasuh Pacha. 

A voir: -les maisons historiques de Nallıhan.

-Kocahan; construite par le vizir ottoman Nasuh Pacha en 1599, est l’un des symboles de la ville. Un bazar public est installé tous les lundis dans le bâtiment.

-La nécropole de Juliopolis

-Le canyon du village de Kuzucular: situé dans les limites du village de Kuzucular, à 60 km de Nallıhan, a une beauté semblable à une ville souterraine. Les collines ont été usées au fil du temps et ont créé un panorama qui vaut le détour.

-Le paradis des oiseaux : c’est le symbole touristique le plus important. Plus de 180 espèces vivent dans cette nature. Pour pouvoir observer les oiseaux migrateurs il est conseillé d’y aller aux mois de septembre, octobre.

-La cascade d’Uyuzsuyu: des activités de pique-nique sont très fréquemment organisées dans la région ornée de pins. L’eau de la cascade s’assèche chaque septembre et recommence à couler à la mi-mars.

 

Abant – Bolu: 2h30 en voiture d’Ankara

 

Ce lac, dont la superficie est de 127 hectares se situe à 1 350 m d’attitude. Il est alimenté par des eaux souterraines. En raison de la richesse végétale du lac Abant et de ses environs et de son grand potentiel de loisirs en plein air, 1196,5 hectares de la zone ont été protégés et classés en tant que “Parc Naturel” en 1988. La zone autour du lac Abant est riche en faune et en flore. Pin sylvestre, mélèze, hêtre, chêne, peuplier, frêne, charme, saule, genévriers et rhododendrons, noisetier, néflier, aubépine, houx, églantier, fougère, mûre, fraise, menthe, framboise, lierre, ortie, prêle et les herbes des prés constituent les principaux arbres et arbustes. Les bords du lac regorgent de plantes aquatiques et de nénuphars. Des loutres peuvent également être aperçues le long du lac.

Dans les forêts autour du lac, de très nombreux animaux sauvages comme les renard, chacal, loup, ours, sanglier, cerf, chevreuil, lapin, écureuil, belette, oies sauvages, canards sauvages, héron, foulque, cormoran, grue, faucon, vautour noir, aigle royal, hibou, alouette, oiseau céleste, pic, merle noir, rossignol, pinson et chardonneret peuvent être observés. 

Les amateurs de pêche peuvent pêcher à certaines périodes de l’année en payant une redevance.

Ce parc naturel est un endroit idéal pour ceux qui veulent rester seul avec la nature, se promener dans la forêt, marcher, respirer de l’air frais, écouter les bruits de l’eau et les chants des oiseaux et se relaxer de la fatigue de la semaine. Vous pouvez faire un tour pour la journée ou vous pouvez rester une nuit sur place. Autour du lac se trouve deux hôtels 5 étoiles, des bungalows, des aires de camping et de pique-nique et des restaurants. 

Activités à faire : visite du musée de la nature, pique-nique autour du lac, pêche sportive, camping, randonnée, vélo, phaéton, équitation, parapente.

Le lac d’Abant peut se visiter à toutes les saisons. A chaque saison vous découvrirez une beauté différente.

Conseil: à 30 km du lac d’Abant vous pouvez faire une petite visite aux travertins “Akkayalar”. Ils se situent sur la route de Mudurnu et sont considérés comme le “Pamukkale de Bolu”. Un joli site à voir. Surtout en été, les piscines en travertin sont très attirantes pour se rafraîchir. 

 

 

Yedigöller: 2h50 en voiture d’Ankara

 

Yedigöller est un immense parc naturel vert qui se compose de 7 lacs comme son nom l’indique. Chaque lac est relié les uns aux autres par des écoulements souterrains et contient diverses plantes et arbres.

Les lacs du parc: Nazlıgöl, Kurugöl, İncegöl, Sazlıgöl, Deringöl, Büyükgöl, Seringöl.

L’entrée au parc national est payante. Pour l’hébergement vous pouvez utiliser votre tente ou vous pouvez louer des bungalows.

Les lacs les plus calmes pour le camping sont ceux de Nazlıgöl et Büyükgöl.

L’un des plus gros inconvénients du camping au bord du lac est qu’il y a beaucoup de moustiques. N’oubliez pas d’emporter des produits pour vous protéger.

Il n’a pas de parcours pour la randonnée. Un chemin en terre serpente autour des lacs. Il y a des routes pavées entre les lacs, qui sont également accessibles en voiture et vous pouvez marcher sur ces routes.

Surtout au printemps et en automne, avec le changement de couleur le paysage est magnifique. Vous pouvez faire de la pêche. C’est un endroit idéal pour passer un week-end.

 

Eskişehir: 2h30 en voiture d’Ankara

C’est la ville la plus jeune de la Turquie. Eskişehir est un endroit tout neuf, moderne et très beau. Le ruisseau Porsuk divise la ville en deux. Les ponts EN fer au-dessus du ruisseau donnent l’impression d’être dans un pays différent. C’est un espace de vie sans circulation et sans stress. Les gens utilisent en général les vélos pour se déplacer.

Vous pouvez faire une belle promenade le long du ruisseau. Vous pouvez même faire un tour en gondole sur le ruisseau Porsuk qui est une branche de la rivière de Sakarya. Il y a de nombreux parcs, places et musées à visiter dans la ville. Tous sont proches les uns des autres. Même si Eskişehir est située en Anatolie Centrale vous pourrez profiter de la plage artificielle. La région historique d’Odunpazarı est l’un des endroits les plus visités d’Eskişehir. Pendant que vous êtes dans la région d’Odunpazarı, vous pouvez visiter le musée des sculptures de cire, le bazar d’artisanat d’Atlıhan, le musée d’archéologie Eti et le musée contemporain des arts du verre. Vous pouvez aussi visiter le jardin japonais.

 

Konya – Tuz Gölü: 3h en voiture d’Ankara

Konya est l’une des plus belles villes de la Turquie avec sa valeur historique et spirituelle.

A voir: -le site néolithique de Çatalhöyük: se situe à 11 km du centre-ville. Çatalhöyük a été inscrite sur la liste du patrimoine de l’UNESCO en 2012.

-La mosquée de Aziziye: elle a été construite en 1671 mais après un incendie en 1867 elle a été reconstruite par le Sultan Abdülaziz pour sa mère. La mosquée est l’un des derniers exemples de l’architecture ottomane en pierre de taille. Vous reconnaitrez l’architecture baroque turque dans la mosquée.

-Le musée d’archéologie: c’est le deuxième plus ancien musée d’archéologie de la Turquie après le musée d’archéologie d’İstanbul. Dans le musée, il y a des œuvres de l’époque néolithique, du bronze ancien, du bronze moyen, du fer, des périodes hellénistiques, romaine et byzantine.

-Mevlana Celaleddin Rumi: Quand il s’agit de Konya, il faut assister aux cérémonies des derviches tourneurs. Ces cérémonies se font la deuxième semaine de Décembre (deux cérémonies tous les jours durant la semaine). En 2019 les billets étaient à 40 TL. Le programme n’est pas encore annoncé pour 2020. 

-Ne pas oublier de visiter le village de Sille qui est à seulement 8 km de Konya. Il est possible de ressentir l’âme de l’Anatolie dans ce petit village grec vieux de près de 5000 ans.

A voir à Sille: -L’église Aya Eleni

-Les grottes de Sille: qui auraient été construites pour se protéger des guerres et des catastrophes naturelles.

-La chapelle de Sille (le musée du temps).

-Le musée de Sille

-Le barrage de Sille: il y a un grand parc. C’est un complexe avec des terrains de sport, des aires de pique-nique et des terrains de jeux pour enfants.

-Faire une balade dans les rues étroites de Sille. Vous verrez des maisons de 2 ou 3 étages et une culture de quartier qui persiste encore. 

Au retour à Ankara, je vous conseille de vous arrêter au lac de Sel (Tuz Gölü) et d’admirer le coucher du soleil sur le lac. C’est le troisième plus grand lac de la Turquie. Il n’est pas profond et vous pouvez marcher dans le lac. Enlevez vos chaussures et plongez dans l’eau salée pour pouvoir prendre des superbes photos et profiter de la vue unique. Vos pieds seront tout mous et doux grâce aux minéraux du lac. Je vous recommande d’essayer les produits vendus au bord du lac. Vous serez étonnés de voir comment ces produits entièrement naturels rendent instantanément vos mains douces comme du coton. Malheureusement le lac a rétréci de 85% depuis 1995. Il faut voir cette beauté avant qu’elle ne disparaisse complètement. 

En fonction des saisons, le lac devient rose à cause d’une algue (Dunaliella Salina). C’est très intéressant à voir. 

 

Amasra: 3h30 en voiture d’Ankara

 

L’histoire connue d’Amasra, l’une des plus belles villes de l’ouest de la Mer Noire, remonte à près de 3000 ans.

A voir: le monument « Kuşkayası » ; un aigle et une statue de soldat romain sont gravés dans la roche. Ce monument a été conçu comme un lieu pour les soldats romains afin de répondre à leurs besoins de repos et d’eau, le musée d’archéologie, la citadelle, la petite église, le château de Cenova, le pont de Kemere.

En rentrant à Ankara, il faut absolument passer par Safranbolu. Le quartier, qui s’appelait autrefois Zafranbolu, a été nommé d’après le safran qui pousse dans la région. Célèbre pour ses maisons historiques de Safranbolu, la ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO avec son reflet de l’architecture urbaine ottomane et de son architecture unique. En plus de ses célèbres maisons, c’est une ville très authentique avec ses valeurs historiques, sa culture urbaine, son style de vie, ses traditions et coutumes, sa cuisine locale et ses beautés naturelles. 

Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour visiter Safranbolu. 

A voir: les maisons de Safranbolu, le musée de la ville, le musée du chocolat, la terrasse en cristal, le moulin à eau de Yazıköy, la forêt de Karabük, le parc naturel de Çamlık, le canyon de Tokatlı, la grotte de Bulak Mencilis, le village de Yörük.

A Safranbolu, n’oubliez pas de déguster et de faire provision des délicieux lukums de fabrication locale aux fruits, au chocolat …etc

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Un atelier d'écriture à Ankara Accueil. Et s'il était fait pour moi ?

10/01/2020

1/5
Please reload

Archives
Please reload

Nous suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

Damien Boucard

Aline Coudrains

Anne Guion

Zeynep Inanç

Norma Kiepferle

Zeynep Lecrosnier

Irène Regos - Pappas

Magali Saadoun

  • Instagram - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle