Que visiter en Turquie cet été?

29/06/2020

 

 

 

La Turquie est un pays extrêmement riche d'un point de vue archéologique. Nous pouvons voir toutes les périodes, les civilisations, sans interruption, des premiers hommes de l’humanité jusqu’à l’Empire Ottoman.

Cet article, ne cite pas tous les sites antiques car il y en a environ 20 000!

 

La Turquie est divisée en sept régions. Pour chaque région j’ai choisi quelques sites importants, et en tant qu’archéologue je vais détailler les points intéressants à voir.

 

La région de Marmara:

 

Istanbul:

Certes, tout le monde connait la richesse archéologique d’Istanbul. La presqu’île historique: la pointe qui s’allonge entre la Corne d’or et la mer de Marmara, délimite le périmètre géographique de la ville pendant la période byzantine.

 

A voir absolument : le palais de Topkapı, la basilique Saite-Sophie, la mosquée du sultan Ahmet ou mosquée bleue, la citerne-basilique de Yerebatan, le palais de Dolmabahçe, sans oublier bien-sur, d'aller au musée d’archéologie d’Istanbul.

Tout ces sites sont listés et présentés dans de nombreux livres sur Istanbul.

 

Iznik (Nicée) - Bursa

Dans la région de Marmara, je peux vous conseiller de faire un tour vers le lac d’Iznik. 

Iznik est une petite ville située à l'extrémité orientale du lac du même nom.

Lorsque la IVième croisade s’empara d’Istanbul (1204-1261), la dynastie byzantine vint se réfugier à Nicée (Iznik) qui, pendant une courte période devint la capitale byzantine.

Il y a un petit site archéologique très intéressant. On peut voir les remparts de la ville, le théâtre et les fours où étaient cuites, autrefois, les fameuses faïences émaillées d’Iznik.

Je vous conseille également de faire une promenade autour du lac où vous verrez, en été, avec la baisse de l’eau les ruines d’un ancienne basilique. Le coucher du soleil sur le lac est à contempler sans modération.

 

Troie - Çanakkale

Un incontournable à ne pas rater:  Troie, une cité mythique de l’Antiquité qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville légendaire de Troie mentionnée pour la première fois par Homère, a été habitée dès le IIIe millénaire avant notre ère jusqu’à la naissance du Christ. Ce site montre neuf niveaux d’occupation, mais il est malheureusement en mauvais état. Ne vous attendez pas à voir des vestiges reconstitués. Sachez également que les explications sur les panneaux sont assez succinctes.

Cependant, vous pourrez visitez le nouveau et très beau musée de Troie.

 

 

La région de égéenne 

 

Assos - Ayvacık:

Jolie cité antique où l'on peut admirer les ruines du temple d’Athéna de style dorique daté du VIe s. Av. JC, les remparts antiques et le vieux port. Ce site est assez calme car il n'est pas très touristique. Je vous conseille de profiter de la très jolie vue sur la mer Egée où vous pourrez voir juste en face, l’île de Lesbos.

 

Pergame – Izmir:

Elle accueille de nombreuses "premières" telles que: premier parchemin, première bibliothèque asiatique, premier grand hôpital, premier traitement naturel, premières études d’ingénierie.

Pour découvrir étape par étape les 8500 ans d’histoire de Pergame, vous devez prendre votre voiture ou utiliser le téléphérique en direction de l’acropole, qui signifie “Haute Ville”. Vous pouvez voir: le temple de Traianus, l’autel de Zeus (dont les frises sont malheureusement à Berlin au musée de Pergamon), le théâtre de l’acropole, également connu comme le théâtre le plus pentu au monde avec sa capacité de 15 000 personnes, la zone sacrée d’Athéna, le gymnase, le temple de Déméter, l’asclépiéion (le plus grand centre thérapeutique fondé au IVe s av JC), la cour rouge (construit au III s de notre ère a servi de sanctuaire dédié à Sarapis, importante divinité du panthéon égyptien).

Plus tard, ce temple fut transformé en basilique consacrée à l’apôtre Saint Paul.

Je vous conseille également de visiter le musée de Pergame.

 

Sardes – Mainsa:

La cité antique de Sardes fut la capitale du Royaume de Lydie à l’époque antique. Coulant de l’or dans ses rivières, Sardes se présente comme le premier Etat au monde à émettre de l’argent.

On peut encore voir certains monuments debout. Les principaux bâtiments historiques sont: “Bintepeler”, le plus grand cimetière du monde; le gymnase où se déroule les activités sportives; l’autel de Kybele; les murs byzantins; la synagogue; le théâtre et les ruines de l’agora.

 

Ephèse – Izmir:

 

 

Ephèse est l’une des plus anciennes et plus importantes cités grecques d’Asie Mineure. C’est la première cité de l’Ionie. Elle est située près de la ville Selçuk à Izmir.

Dans l’Antiquité, c’est l’un des ports les plus actifs de la mer Egée.

Cette cité est dédiée à la déesse Artémis avec le grand sanctuaire “L’Artémision” qui compte parmi les Sept Merveilles du Monde.

La ville basse regroupe la majorité des centres religieux et culturels tandis que la ville haute forme principalement le quartier administratif.

La place de Domitien, l'Odéon, le temple Hadrien et la bibliothèque de Celsus sont quelques-uns des sites les plus appréciés d’Éphèse. A l’époque hellénistique, la cité est a son apogée. Elle comptait environs 250 000 habitants. C’était le centre religieux, commercial et social de l'Antiquité. Son monument le plus impressionnant est sans doute le Grand Théâtre avec ses 24 000 places. C'est ici que l'on se réunissait pour assister aux combats des gladiateurs.

Dans ce site antique, il y a une partie constituée de maisons en terrasse où malheureusement il faut payer une seconde fois ( les tarifs sont assez chers) pour y entrer. Beaucoup de gens passent cette partie mais je vous conseille fortement d’y aller.

C’est un “petit Pompei” avec des fresques qui sont bien conservées grâce à une bonne restauration.

 

 

 

 

Ephèse est un site assez grand et si vous voulez voir tous les vestiges il faut y consacrer une bonne journée.

En été, sous la chaleur c’est assez fatiguant. Pour se reposer vous pouvez faire un tour dans le petit village traditionnel turc “Şirince” qui n’est pas très loin de Selçuk.

Şirince est l’une des portes énergétiques du monde.  Profitez -en pour faire une dégustation de vin dans ce village.

 

Hierapolis - Denizli

Ce site se situe au sommet de la colline de Pamukkale, à seulement 20 km de Denizli. Un site impressionnant formé par le calcaire contenu dans les sources d’eau chaude de la région. En s’approchant vous verrez d’immenses vasques blanches à flanc de montagne.

Hierapolis est une station thermale construite par le roi Pergame Eumène II. Elle devient rapidement un grand centre de guérison grâce à ses eaux thérapeutiques, et ce, depuis les romains. L’eau peut être utilisée pour le bain, pour boire, mais elle est utilisée avant tout pour traiter la nervosité, les problèmes digestifs, les rhumatismes et les maladies cutanées.

 

 

 

 

De nombreux vestiges très bien conservés, témoignent de la présence romaine et hellénistique jusqu’au IVe siècle.

Petit conseil: prenez vos maillots de bain! Après la visite du site, vous pouvez vous détendre, nager entre les ruines dans les thermes (qui fonctionnent toujours), dans une piscine sacrée qui offre une eau minérale à une température constante de 35 degrés.

Après cette inoubliable expérience vous pouvez regardez le coucher du soleil sur les cascades blanches de Pamukkale: un arc en ciel de couleurs! Sinon,  vous pouvez terminer votre visite avec la ville de Laodikeia qui se situe à une demi-heure seulement de Hiérapolis. Cette ville a été un centre religieux surtout à l’époque romaine. Vous pouvez aussi visiter le musée d’Aphrodisias, qui est proche.

 

Aphordisias – Aydın:

C’est l'un des plus importants sites de la Carie. Il prend son nom de la déesse Aphrodite. C’est un site qui est assez bien conservé. Surtout la porte monumentale “le Tétrapylon”, qui est debout et bien restaurée!

 

Priène - Aydın:

C’est l’une des 12 villes Ioniennes. Fondée au IIe siècle av JC, elle est considérée comme l’un des meilleurs vestiges d’urbanisme les plus anciens au monde. Ses plus importantes structures sont: le temple de Démeter, le temple d’Athéna, le temple de Zeus, la maison d’Alexandre le Grand, la nécropole, le théâtre antique et les zones résidentielles.

 

Milet - Didim:

C’est le centre culturel de l’antiquité. C’est ici que la philosophie et les sciences ont commencé.

Le grand penseur Thalès est né dans cette ville. La ville est bien conservée avec ses nombreux bâtiments tels que: son magnifique théâtre avec une capacité de 19 000 personnes et avec un peu d’imagination vous pouvez voir les jeux organisés et la foule enthousiaste; le temple d’Athéna; le bain Faustina; l’agora “la place publique”; le temple Serapis.

 

Tlos - Fethiye:

Tlos est connu pour être l’endroit où auraient vécu les chevaux ailés appelés “Pegasus” et Bellerophontes. L’acropole, qui remonte à 2000 ans av JC, vous accueille à l’entrée de Tlos qui est la plus ancienne colonie de Lycie. Elle vous impressionnera pour sa vue dominant la nature.

 

Halicarnasse - Muğla:

C’est l’ancien nom de Bodrum, ville touristique connue. Le site antique est éparpillé dans la nouvelle ville. Vous pouvez visiter le mausolée et le théâtre. Mais il faut absolument faire une visite au musée d’archéologique sous-marine de Bodrum qui se trouve au port dans les fortifications du château Saint-Pierre et qui est l’un des plus importants musées sous-marin grâce à la richesse de ses collections.

 

Knidos - Datça:

Ce site se situe au point le plus à l’ouest de la péninsule de Datça.

C’est une ville antique de plus de 35 000 habitants. Elle possède deux ports. Le trajet pour s’y rendre est un peu fatiguant avec ses routes étroites sur lesquelles il faut être attentif. Notez qu'il est aussi possible de s’y rendre en bateau.

 

Kaunos - Dalyan:

Vous pouvez utiliser les bateaux qui n'attendent que vous, pour vous rendre dans l’ancienne ville datée de l’époque romaine (sur les rives de la rivière Dalyan.)

Après avoir traversé le rivage, vous pouvez rejoindre la ville en quelques minutes à pied. Lorsque vous vous rendrez dans la partie du château de la ville antique vous aurez une vue exceptionnelle sur Dalyan.

 

 Au sud, dans la région  Méditerranéenne:

 

Antiphellos - Kaş:

La ville actuelle de Kaş est bâtie sur les ruines de la ville antique Antiphellos. Cette cité antique était un port de la civilisation Lycie, avec des ruines encore visibles telles que le théatre d’Antiphellos. Dans cette région il ne faut pas passer à côté des ruines de Letoon ou encore celles de Xanthos et de Patara.

 

 

L’ile de Kekova - Demre:

Cette petite île inhabitée est située près du village de Simena. On y trouve de jolies plages mais également les vestiges d’une ancienne cité, Apollonia, qui fut détruite par un tremblement de terre il y a plus de 1800 ans. Aujourd’hui, la cité est engloutie et il est interdit de faire de la plongée sous-marine pour éviter les pillages. Cependant il est très agréable de faire le tour de l’île en bateau voire en kayak. L’eau est tellement claire que vous serez fascinés par les vestiges qui sont visibles sous l’eau.

 

 

 

Myre - Antalya:

C‘est l’une des six grandes cités de la Lycie. Vous verrez les tombes rupestres et un petit théâtre romain bien conservé. Vous pouvez visiter l’ancienne église byzantine grecque “l’Eglise Saint-Nicolas”.

 

Olympos - Kemer:

Site que j’aime beaucoup, c'est un endroit idéal pour des vacances. Pour allez à la plage, il faut passer entre les ruines envahies par la végétation.

 

 

 

 

 

Le temple d’Olympos était dédiée au dieu Héphaistos (dieu du feu, des forges et des volcans). En effet, il y avait près d’Olympos une flamme éternelle appelée la Chimère qui avait une hauteur de deux cents mètres et était visible dans toute la région environnante. Ce phénomène existe encore mais il est désormais de moindre importance.

Ces flammes sont provoquées par l’émission de gaz méthane qui s’infiltre entre les roches de la colline. Je vous conseille fortement d'y aller le soir, afin de mieux apercevoir les flammes. Il y a un parcours pour s’y rendre, et il faut un peu marcher. Petit conseil: regardez bien où vous mettez vos pieds! Pendant l'été, en pleine nature, vous avez de fortes chances de rencontrer des scorpions sur votre chemin.  

 

 

 

Phaselis - Kemer:

Site antique près de Olympos. Facile d’accès avec de petites plages.

Vous traversez le ville antique en passant par la route principale antique. Vous pourrez visiter les ruines qui se trouvent de part et d'autre de la route et terminer par un bain de mer.

 

Termessos - Antalya:

Nous nous éloignons de la côte pour atteindre ce site antique à 1600 m d’altitude. Cette ville qui a été conquise par Alexandre le Grand, a subie les influences gréco-romaines puis a été abandonnée au Ve siècle.

 

Les grottes de Karain - Antalya:

Endroit idéal pour les amoureux de la préhistoire. Bien sûr, sur le site vous ne verrez que les grottes et un magnifique paysage. Tous les objets retrouvés sont conservés dans le musée d’Antalya. N’oubliez pas de faire un tour au musée.

 

Pergé - Antalya:

Autrefois, capitale de la Pamphylie. Les vestiges sont assez bien conservés. Vous pourrez voir le stade, la porte hellénistique et le théâtre.

 

Sidé - Antalya:

 

 

 

C’est un autre endroit très agréable pour les vacances car que dès que vous sortez de votre hôtel vous êtes au beau milieu de la ville antique, entourée de vestiges très bien conservés. Vous pouvez admirer le coucher de soleil derrière le temple d’Apollon.

 

 

 

 

 

Aspendos - Antalya:

Son théâtre antique romain, l’un des mieux conservés, est célèbre dans le monde entier. On peut voir l’agora, une basilique, un bouleutérion, un stade, des bains romains et des aquaducs. Tous les ans, entre juin et juillet, le festival international d’opéra et de balet est organisé dans ce fabuleux théâtre très bien conservé et restauré, dont l’acoustique est sublime.

Cette année, il devait se dérouler le 27, mais malheureusement à cause de la crise sanitaire, le programme a été chamboulé. J’espère que ce festival aura lieu cette année et je vous conseille fortement d’y assister. Ci-dessous le lien du site internet où vous pourrez voir les dates.

https://www.carnifest.com/aspendos-international-opera-and-ballet-festival-2020/

 

Sagalassos - Burdur:

L’occupation du lieu est ancienne, mais la cité s’est surtout développée sous l’Empire Romain. Les vestiges sont très bien conservés grâce aux restaurations qui ont permis de remettre en service les deux fontaines.

 

 

L’Anatolie centrale

 

Ankara

En terme d’archéologie à voir absolument le musée des civilisations anatoliennes, le temple d’Auguste, le bain romain de Caracalla.

 

Cappadoce

C’est une autre géographie. Le bassin d’érosion de la Cappadoce est le résultat d'éruptions des volcans de l’Agrée, de Hasan Dağ et du Melendiz, aujourd’hui éteints, qui, des milliers d’année auparavant, ont constitué un tuf très hétérogène, tendre, formé par l’agglomération de cendres et de boues que les pluies et le vent ont creusés et sculptés durant des milliers d’années.

Ce qui ne faut pas rater dans la région: les villes souterraines, les églises rupestres, les pitons troglodytiques, les vallées.Vous pouvez faire à l’occasion une ballade en ballon.

 

Hattuşa – Boğazkale / Çorum

C’est l’ancienne capitale de l’empire Hittite avec ses portes majestueuses.

 

Yazılıkaya

Tout proche de Hattuşa, c’est le sanctuaire rupestre Hittite. Je vous conseille de visiter ce site plutôt en début d’après-midi car les jeux de lumières mettent en valeur les reliefs des divinités hittites.

 

Kültepe - Kayseri

C’est un site très important de la période des colonies marchandes assyriennes. Je site seulement son nom ici. Sur le terrain il n’y a pas beaucoup de choses à voir. Tout les objets retrouvés sont au musée des civilisations anatoliennes à Ankara.

 

Gordion - Polatlı:

Ce site date de la période Phrygienne. Les rois de Phrygie édifiaient des tombes monumentales appelées “tumulus” surmontant une chambre funéraire. İci vous verrez le grand Tumulus appelé “Tumulus de Midas”. C’est une grande colline à l’intérieur de laquelle vous verrez la chambre funéraire en bois. Le bois est bien conservé, ce qui est assez surprenant.

Vous visiterez le musée de Gordion, où malheureusement tout les objets trouvés n'y sont pas. Les plus belles pièces sont au musée des civilisations anatoliennes à Ankara. Un peu plus loin vous pouvez faire un tour pour voir les vestiges de Gordion (l’enceinte et une tour défensive).

 

Çatalhöyük - Konya

Un autre site très important de la période néolithique datant de 9000 ans avant notre ère. Je vous conseille de le voir. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Ce site est bien conservé. En été, sur le site, il y a des ateliers d’archéologie (petites fouilles) pour les enfants de 8 à 12 ans. Ceci peut-être une belle expérience.

 

La région de la mer Noire

 

Le monastère de Sumela:

Ce monastère daté du XIVe siècle a été creusé dans le rocher au flanc d’une falaise. Impossible d’y accéder en voiture. Parfait pour ceux qui aime la randonnée mais il faut avoir une bonne condition car le chemin est assez raide. Cependant, cela en vaut la peine. Lorsque vous rentrerez dans ce fabuleux monastère, vous pourrez admirer les fresques fantastiques et bien sur une magnifique vue.

 

Anatolie orientale

 

Ani - Kars

La cité antique d’Ani a été le point de rencontre des cultures géorgienne, arménienne, byzantine, seldjoukide et ottomane. Je vous conseille d’aller à Kars en train, plutôt en hiver sous la neige.

 

Van 

Cette région a été occupée par les Ourartéens au début du Ier millénaire avant notre ère. Dans cette région vous pouvez voir: la citadelle de Van, Çavuştepe, la citadelle d’Hoşap, l’îlot d’Ahtamar.

 

 

Anatolie du sud-est

 

Zeugma - Gaziantep:

Ce site antique est connu pour ses mosaïques. A voir absolument le musée de mosaïques de Zeugma à Gaziantep.

 

Le mont Nemrut - Adıyaman

Le mont Nemrut est situé à 2150 m d’altitude. C’est un tumulus formé sur le tombeau d’Antiochos Epiphanes Ier, roi de Commagène. Vous verrez les terrasses et des statues colossales. A ne pas rater le lever et le coucher de soleil!

 

Göbeklitepe - Urfa:

Ce site préhistorique est très important parce qu’il a changé toutes les connaissances chronologique de la préhistoire. Vous y verrez des bâtiments circulaires avec des piliers en forme de “T” décorés d’animaux en reliefs.

 

Bien sûr, il y a beaucoup d’autres sites moins importants qui sont indiqués par les panneaux marrons en bord de routes.

N’hésitez pas à fait un tour. Petit ou grand, il y aura sûrement quelque chose à voir!

 

Bonnes vacances et bon voyage!

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Un atelier d'écriture à Ankara Accueil. Et s'il était fait pour moi ?

10/01/2020

1/5
Please reload

Archives
Please reload

Nous suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

Damien Boucard

Aline Coudrains

Anne Guion

Zeynep Inanç

Norma Kiepferle

Zeynep Lecrosnier

Irène Regos - Pappas

Magali Saadoun

  • Instagram - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle