Mylène Barra

Axelle Béguin

Aline Coudrains

Nolwenn Dionisi

Anne Guion

Zeynep Inanç

Magali Saadoun

  • Instagram - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle

Skier à Erzurum

03/03/2019

Même si nous sommes en mars, c'est encore la saison pour en parler. Voici quelques  renseignements qui feront suite à l'article " Skier en Turquie, oui mais où ? " paru en février et qui je l’espère, vous seront utiles pour vos prochaines excursions.

 

 

VoyageAnadolujet propose quelques vols directs d’Ankara moins chers que des billets de train en France et parfois plus intéressants en agence que sur le site de la Turkish Airlines. Il est possible d’emporter vos skis sans problème pour la modique somme de 10 TL par housse à ski . Nous l’avons expérimenté, c’est juste un peu plus long au moment de l’enregistrement et c’est à ce moment là qu’il faut payer les 10 TL supplémentaires. Arrivés à l’aéroport des taxis de toutes tailles vous attendent, les plus aventureux pourront également tenter le bus.

 

Hôtellerie: vous trouverez plusieurs hôtels à Palendoken aux pieds des pistes ou un peu plus loin. Nous avons testé les petits chalets SNOWDORA (appartenant à la municipalité d’Erzurum), très pratique pour une famille de 4 personnes. En revanche pas d’alcool servi au restaurant ni au café et le personnel ne parle pas anglais! Le mieux situé et le plus luxueux est le DEDEMAN (on y sert de l’alcool). Comme partout plus vous réservez à l’avance plus le prix sont intéressants.

 

Equipements : vous pouvez tout louer y compris pantalons et anoraks!

 

Pistes: le forfait est de 65 TL par jour et par personne si votre hôtel ne l’inclut pas dans le prix de la chambre. Je ne parlerai que de Palandoken où se trouvent la majorité des pistes. Il y en a pour tout les niveaux, des plus courtes aux plus longues, des bleues, des rouges , des noires, en général plus intéressantes et plus larges qu’à Kartalkaya. Les pistes sont accessibles par les gondoles et télésièges classiques, les gondoles permettant de se réchauffer lorsqu’il fait très froid! Contrairement à Kartalkaya il n’y a pratiquement pas de végétation et on y voit les skieurs turcs s’ entraîner pour les compétitions.

 

Les weekend sont plus fréquentés évidement mais rien à voir avec les stations de skis françaises. Beaucoup de pistes sont éclairées jusqu’à 20h les vendredi, samedi et dimanche, en semaine hors vacances scolaires turques vous êtes seuls sur les pistes ou presque, surtout le matin à l’ouverture!

Alors n’hésitez plus….

 

Nolwenn Dionisi

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Partir à la découverte de la Géorgie

14/06/2019

1/10
Please reload

Archives
Please reload

Nous suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon