Mylène Barra

Axelle Béguin

Aline Coudrains

Nolwenn Dionisi

Anne Guion

Zeynep Inanç

Magali Saadoun

  • Instagram - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle

Zéro déchet et conversation en français : une opération 2en1

22/11/2017

 

Un accident de programmation a fait que le même jour, le mercredi matin 22 novembre, étaient prévues à la même heure deux activités sur le planning de Ankara Accueil.

Qu'à cela ne tienne. Axelle, notre conférencière militante, a animé la séance de conversation française! Au groupe studieux des francophones se sont ajoutées 6 adhérentes déjà très sensibilisées au thème du Zéro déchet.

 

Alors, selon vous, Zéro déchet c'est une mode, une tendance branchée, ou autre chose?

 

C'est parti, la discussion est lancée... On en vient vite à des choses très concrètes : chacun évoque des moyens pour limiter le gaspillage et surtout la production de déchets. On témoigne sur le tri, on partage ses petites recettes. Qu'on vienne de Turquie, de France, de Hollande, du Japon, de Belgique, on a tous des trucs à proposer, des gestes tout simples pour épargner nos épidermes, remplacer les lessives et autres détergents du marché, les lingettes et les disques de coton, pour limiter les emballages jetables et surtout  non recyclables. Et ces gestes  nous rappellent tellement  nos grand-mères...

 

 

Axelle, de façon très pédagogique, relance l'attention en faisant circuler quelques produits «alternatifs» permettant par là une vraie prise de conscience quant aux emballages inutiles, quant à la nécessité de veiller à la composition des produits de consommation courante. Une démonstration de lecture d' étiquettes a suscité beaucoup d'intérêt et de débat.

  

 

Finalement, la conférence a vite implosé : chacun  portant sa pierre à l'édifice, ce fut un bel échange interculturel, bien ciblé, concret et efficace. Axelle, déjà très au fait des produits traditionnels turcs très sains pour l'environnement et la santé, a enrichi ses références et son carnet d' adresses. Nos amis turques venues pour parler français ont toutes pris la parole, non pas pour s'exercer mais pour faire des propositions, renseigner, poser des questions : chacun voulait savoir comment ça se passe ailleurs pour le tri, comment on fabriquait ses produits-maison, comment et où  nous pouvions davantage acheter « local »...

 

 

La prochaine fois, car il y aura une prochaine fois, chacun apportera des produits qu'il a fabriqués ou repérés. Du pain-cocotte aux lingettes lavables, de la lessive aux savons naturels, des boules de lavage made in Germany au Arap Sabunu, on pourra toucher, sentir, voire goûter... et pourquoi pas fabriquer sur place ?

 

 

          A suivre...

 

 

 

Deux ou trois idées à retenir :

  • Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas

  • Pour faire avancer le zéro déchet il ne faut pas en parler. Il faut agir.

  • Le zéro déchet n'est pas une démarche facile: la seule prise de conscience écologique ne suffit pas. Il faut une motivation forte: par exemple, le souci de la santé de sa famille et/ou pourquoi pas une motivation financière : consommer autrement permet de faire de sérieuses économies ...

 

 

Face au succès de ce premier Atelier Zéro Déchet, nous en organisons d'autres régulièremment et un groupe Facebook a été ouvert : AAF - Zéro Déchet

Et retrouvez les astuces d'Axelle sur www.AxelleB.com

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Partir à la découverte de la Géorgie

14/06/2019

1/10
Please reload

Archives
Please reload

Nous suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon